Face à la peur, quel lapin êtes vous ?



"La drôle de rentrée"


C’est la rentrée !! un peu particulière celle-ci, car le contexte sanitaire rajoute du stress au stress et les médias ne sont pas des plus rassurants, loin de là, voire ils nous en rajoutent des couches… à notre mille feuille d’angoisses.


Nous sommes toujours en guerre contre la Covid-19 et septembre 2020 marque la période de "la drôle de rentrée", la rentrée de la peur.


Peur d’être exposés ou d’exposer ses proches à la maladie en renvoyant les enfants sur les bancs de l’école ; peur de retourner à l’école car on pourrait ne pas retrouver ses copains, détester sa maîtresse, et échouer à sa première dictée ; peur de devoir reprendre les cours à la maison dans une ou deux semaines et de renforcer l’addiction aux écrans de nos enfants ; peur du décrochage scolaire ; peur de devoir retourner au bureau à temps plein car finalement le télétravail c’est pas si mal ; peur de perdre son job ou pour les entrepreneurs de déposer le bilan ; peur de ne plus pouvoir subvenir aux besoins de sa famille.


Peur de ne plus rentrer dans son pays d’origine ou de ne pas pouvoir rejoindre ses proches bloqués à l’étranger ; peur d’inviter des amis à dîner car ils pourraient nous contaminer ; peur de nos voisins qui sont partis en Espagne cet été ; peur d’entendre tousser, peur de la « réa », de l’intubation et de la mort.


Peur d’une « deuxième vague » alors que les signaux épidémiologiques n’annoncent pas la saturation des hôpitaux, qu’on nous exhorte à porter le masque et à respecter les gestes barrière ; peur que le vaccin finalement n’arrive pas, ou bien si, mais trop tôt...


C’est la "drôle de rentrée", celle de l’incertitude, de l’incontrôlable, du doute sur l’avenir…

La peur, un ange gardien ?


En tant que thérapeute systémique et stratégique, la peur fait partie de mon quotidien, et est une des émotions avec laquelle je compose très souvent en consultation. La bonne nouvelle c’est qu’elle est partagée par tous en ce moment et que vous pouvez vous dire que vous n’êtes pas seuls. Avoir peur dans un contexte anxiogène c’est juste normal…

Comme je l’explique à mes patients la peur est une amie, un ange gardien, qui nous incite à réagir, voire à nous préparer. Elle nous permet d’enclencher des réflexes de protection et de survie quand un danger survient. Si vous n’écoutez pas la peur, elle vous paralyse et c’est là que le danger est le plus fort.


Imaginez un petit lapin qui traverse une route de campagne en pleine nuit, il fait très sombre et seule la lune éclaire un peu la campagne… une voiture arrive vite, plein phares… le lapin se fige au milieu de la route et regarde ébahi, les oreilles dressées, la voiture qui lui fonce dessus…

A votre avis comment se termine l’histoire ?


Option 1 - le lapin tétanisé par la peur reste sur place, … paix à son âme.

Option 2 - le lapin effrayé mais agile, fait trois bonds vers le bas-côté, puis détalle loin de la route pour continuer sa virée nocturne heureux de sa réactivité…


Nous ne pouvons pas contrôler l’avenir, l’incontrôlable. Personne ne le peut.

En revanche nous pouvons développer notre agilité, et suivre notre instinct de survie pour faire face le moment venu.

Alors face à la peur, quel lapin êtes vous ?


Les consultations au cabinet ont lieu les lundi et samedi après-midi dans le respect des gestes barrières. Et bien entendu, les consultations à distance continuent.


Plus d’information sur www.therapies-meudon.fr

#therapiebrevesystémique

LE CABINET

34, av du Général Galliéni

92190 Meudon

Transilien ligne N - Arrêt Bellevue

 15 min depuis  Montparnasse 

Tramway  T2 : Brimborion

Bus 169 : Gare de Bellevue

PRENDRE

RENDEZ-VOUS

Du lundi au samedi

par téléphone ou mail 

ME CONTACTER

alexia.therapeute@gmail.com

M: 07 83 13 53 11

Copyright 2020© Tous droits réservés - Alexia Vétillart 

  • LinkedIn Social Icône
  • White Facebook Icon