L'ECOLE DE

PALO ALTO

plant-3549321_1920.jpg

L'école de Palo Alto, fondée par Gregory Bateson, dans les années 50 est un courant de pensée et de recherche ayant pris le nom de la ville de Palo Alto en Californie (Etats-Unis). 

Le modèle de pensée systémique de Palo Alto résulte de la convergence de travaux issus des sciences dures (cybernétique, mathématiques, biologie, physique…) et de recherches issues de sciences molles (anthropologie, psychiatrie, médecine, psychothérapie…).

Cette convergence a permis d'élaborer une nouvelle manière d'appréhender la communication entre les individus. Il en résulte une révolution de la pratique psychiatrique et psychothérapeutique et la naissance  de la thérapie familiale et de la thérapie brève, structurée sous l'influence du psychiatre Milton Erickson, à qui l'on doit la mise en place des tâches thérapeutiques entre chaque séance.

Les spécificités de l'approche thérapeutique de Palo Alto  

  1. Centrée sur le présent : cette approche permet d’obtenir rapidement des changements. 

  2. Interactionnelle et non linéaire : une  personne est toujours dans un système interactionnel dont le décodage permettra d’identifier le problème et de construire la solution : même si la personne  n’est pas responsable du problème, elle peut construire la solution!

  3. La vision du monde d’une personne (construite à partie de ses expériences) permet de décoder ses émotions et  de comprendre ses comportements 

  4. Les émotions : leur décodage permet d’identifier les causes de comportements conflictuels (comme la peur, la colère et la tristesse ). L’approche stratégique permettra ensuite de faire des émotions  un levier du changement!

  5. La responsabilisation : cette approche centrée sur le présent permet dès lors à chacun de devenir acteur et de changer sa manière d’(inter)agir .